Accueil → Participer à la production d’énergies renouvelables

Participer à la production d’énergies renouvelables

Méthanisation, géothermie, hydrothermie, biomasse, solaire, réseau d’anergie, le Genevois français ne manque pas de ressources. Pourtant, elles sont aujourd’hui sous-exploitées. C’est pourquoi, sur mandat de ses membres, le Pôle métropolitain engage différentes démarches pour stimuler la production d’énergies renouvelables locales. 

Il a ainsi contribué à faire émerger la société coopérative CitoyENergie sur les CC du Genevois et Arve et Salève, fédérant citoyens, collectivités et entreprises autour du solaire notamment. Il a aussi participé à des appels à projets aux côtés de Pays de Gex agglo pour lancer des expérimentations permettant la récupération de l’énergie produite par le CERN et favoriser des réseaux d’anergie.

 

De bonnes pratiques

  • CitoyENergie prévoit l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toits de la déchetterie de Neydens, de la chaufferie du réseau de chaleur à Reignier et de l’école « Les Vents Blancs » à Reignier.
  • Une société analogue à CitoyENergie est en cours de montage dans le Chablais : l’école d’Anthy-sur-Léman prévoit de mettre à disposition le toit de sa nouvelle école pour l’installation de panneaux solaires.

Un nouvel outil pour la production d’énergie solaire : le cadastre solaire du Grand Genève

Informer les habitants du Grand Genève sur le potentiel solaire de leur bâtiment, en développant un cadastre qui couvre près de 2000 km² du territoire : voilà un projet ambitieux qui existe aujourd’hui sous la forme d’une plateforme internet.

Concrètement, il suffit de renseigner son adresse et en quelques clics, le cadastre solaire du Grand Genève estime le potentiel mensuel et annuel de production énergétique solaire (thermique et électrique) de votre toiture, tout en tenant compte des contraintes patrimoniales ou de capacité du réseau électrique.

→ Retrouvez le cadastre solaire en ligne.

En résumé

L'objectif

Aujourd’hui, sur les 9 000 GWh/an consommés annuellement sur le Genevois français, seuls 10% sont issus d’énergies locales. 

L’objectif : diviser par 3 notre consommation d’énergie, tout en multipliant par 2 la production locale d’énergie renouvelable.

Partager cet article sur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

contact

M. Hervé VILLARD

Chef de Projet Territoire à Energie Positive

PROCHAIN ÉVÈNEMENT

à la une

Transition écologique

Un an pour sensibiliser les élus du Genevois français aux enjeux du changement climatique

Lire plus
Transition écologique

7 plans d'actions climat, air, énergie territoriaux coordonnés

Lire plus
Transition écologique

Améliorer la qualité de l’air à l'échelle du Grand Genève

Lire plus