Lancement de la Fresque du Climat pour sensibiliser les 2350 élus du Genevois français au changement climatique.

 

Informer pour mieux agir : c’est l’objectif de cette fresque du climat

L’objectif de cette fresque du climat élargie à l’ensemble des élus municipaux, est avant tout l’acculturation collective de ces enjeux pour mieux agir ensemble et maîtriser notre avenir.

Les collectivités territoriales ont un rôle clé à jouer, il est donc important que chaque élu du territoire s’empare du sujet pour agir face au changement climatique.

Les communes et intercommunalités disposent de compétences et de leviers sur les principaux postes d’émissions de gaz à effet de serre : bâtiments (publics ou privés), transport, alimentation, aménagement du territoire, sensibilisation des habitants…

Les collectivités du Genevois français ont déjà enclenché des actions bien sûr à travers les plans climat, air, énergie et d’autres politiques locales.

La question porte aujourd’hui sur l’optimisation de ces actions et comment hiérarchiser les priorités.

Pour ce faire, une meilleure compréhension partagée des liens de causes à effet entre activités humaines et impacts en matière d’émissions de gaz à effet de serre est essentielle. C’est ce qui est attendu de la fresque du climat.

2 350 conseillers municipaux sensibilisés d’ici à fin 2023 : le projet est ambitieux ! D’autant plus que la démarche ne souhaite pas s’imposer mais plutôt susciter un intérêt volontaire.

Les enjeux de mobilisation sont donc essentiels.

Ce dernier trimestre 2022 est dédié à la mobilisation des élus :

La méthode consiste à s’appuyer sur des élus ambassadeurs dans chaque intercommunalité qui iront, dans les instances locales, présenter la démarche auprès des élus municipaux.

Le cycle des ateliers débutera début 2023 en fonction des calendriers de chaque intercommunalité.

Partager cet article sur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Pour approfondir le sujet

PROCHAIN ÉVÈNEMENT