Actualités

Mercredi 26 juin 2019

Transition écologique : sous le signe de l’alliance, le Genevois français renouvelle ses engagements

retour à la liste des actualités

Ce mardi 25 juin, la seconde convention cadre définissant le programme d’actions « Territoire à Energie Positive » du Genevois français (TEPOS) a été signée en présence de Monsieur Arnaud Leroy, Président-Directeur général de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) et de Monsieur Jean Denais, Président du Pôle métropolitain du Genevois français. Cette signature renouvelle les engagements du territoire pour 3 ans en matière de transition écologique.

Reconnu comme un « Territoire à Energie Positive » (TEPOS) par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’ADEME depuis décembre 2015, le Genevois français s’attache à atteindre l’objectif de réduire, à l’horizon 2050, ses consommations énergétiques par 2 et de les couvrir par des énergies renouvelables.

La première période TEPOS 2016-2018 aura été marquée par une réelle dynamique territoriale, reconnue à travers l’organisation en janvier 2018 des « Assises européennes de la Transition énergétique », mais aussi concrétisée avec

  • le déploiement du service REGENERO, la plateforme territoriale de rénovation énergétique des logements privés ;
  • l’élaboration coordonnée des 7 Plans Climat Air Energie Territoriaux (PCAET) à l’échelle du Genevois français ;
  • une série d’actions innovantes en matière de mobilité (service d’autopartage CITIZ, promotion du covoiturage, installation de lignes de covoiturage dynamique Hé!Léman, etc.) associée à la délégation de compétence « mobilités nouvelles » attribuée au Pôle métropolitain en 2018.

Cette nouvelle phase vise à accélérer l’émergence de nouveaux services et projets opérationnels, de maîtrise de l’énergie et de production d’énergies renouvelables – dans la lignée de la prise de compétence « mobilités nouvelles » par le Pôle métropolitain ou encore du déploiement de la plateforme de rénovation énergétique sur l’ensemble du Genevois français ; le développement d’un cadastre solaire, d’études géothermiques etc.