Actualités

Mercredi 6 juin 2018

Projet d’agglomération n°3 : Les partenaires français mobilisés auprès des autorités fédérales et cantonales

retour à la liste des actualités
Projet d’agglomération n°3 : Les partenaires français mobilisés auprès des autorités fédérales et cantonales

Le Bureau du Groupement Local de Coopération Transfrontalière (GLCT) du Grand Genève s’est réuni ce mardi 29 mai à Ambilly au siège du Pôle métropolitain du Genevois français. A cette occasion, les élus ont fait un point de situation de leurs différentes prises de position concernant le Projet d’agglomération n°3. Tous les partenaires sont particulièrement mobilisés auprès de la Confédération suisse pour faire évoluer sa position d’ici septembre.

Le 17 janvier 2018, le Conseil fédéral a mis en consultation le projet d’arrêté fédéral relatif à la contribution financière de la Confédération suisse aux mesures de mobilité retenues dans le cadre du Projet d’agglomération de troisième génération (PA3). Les résultats provisoires sont particulièrement décevants pour le Grand Genève.

Les partenaires français et suisses ont donc travaillé à une réponse conjointe, dans le cadre du GLCT Grand Genève. Il s’agit notamment de solliciter un nouvel examen pour 11 mesures de mobilité, dont 6 sont situées sur territoire français. Ces dernières représentent un coût d’investissement de 103 millions CHF (89,6 millions €) pour 36,05 millions CHF (31,3 millions €) de crédits sollicités auprès de la Confédération suisse.

 

« Le résultat provisoire du Projet d’agglomération n°3 est particulièrement décevant. Nous avons décidé d’une position conjointe et coordonnée de part et d’autre la frontière. La position du gouvernement suisse devrait être connue à la mi-septembre. Nous le savons, nous partons de très loin, mais nous sommes tous mobilisés. La mobilité est une priorité et nous agissons dans un cadre transfrontalier. »

Jean DENAIS, Président du Pôle métropolitain du Genevois français

 

Voir le communiqué de presse complet