Actualités

Vendredi 26 janvier 2018

Pôle métropolitain du Genevois français : le plein de projets en 2018!

retour à la liste des actualités
Pôle métropolitain du Genevois français : le plein de projets en 2018!

Sept mois après la mise en place du Pôle métropolitain du Genevois français, son Président Jean Denais a présenté les premiers voeux « métropolitains » à la presse ! Accompagné des vice-présidents et membres du Bureau, il a dressé le bilan d’une année 2017 riche en réalisations et présenté les grands projets portés par le Pôle métropolitain en 2018. A cette occasion, les élus du Pôle métropolitain sont également revenus sur les enjeux du Grand Genève et les projets de mobilité inscrits au Projet d’agglomération.

2018 sera une année importante pour le Pôle métropolitain : il s’investira notamment dans le déploiement des services à la mobilité dans le Genevois français (plans de mobilité entreprises, services de covoiturage et d’autopartage) et poursuivra sa mobilisation et son engagement pour trouver les conditions de financement des grandes infrastructures de mobilité. La transition énergétique est également à l’honneur en ce début d’année avec l’organisation des Assises européennes de la transition énergétique et le développement de la plateforme REGENERO dédiée à la rénovation énergétique du logement, accessible aux 400 000 habitants du Genevois français. Le développement économique et la formation comptent également parmi les priorités : le Pôle métropolitain poursuit la mise en réseau des centres français de la Cité des Métiers du Grand Genève et renouvelle ses efforts de promotion économique commune du Genevois français. Un programme déjà bien chargé que complétera une nouvelle campagne de sensibilisation des frontaliers suisses à la déclaration de résidence principale.

A travers ces objectifs, les élus du Pôle métropolitain veulent souligner l’effort particulier porté à la mise à disposition de nouveaux services à la population du Genevois français, qu’il s’agisse de services d’autopartage, d’accès facilité à la formation, ou de services liés à la rénovation énergétique des logements.

Si le Pôle métropolitain est engagé dans une dynamique de projets autour d’enjeux importants, au 1er rang desquels la mobilité, l’actualité en ce début d’année renvoie aux résultats décevants du Projet d’agglomération 3. Les élus ont réaffirmé leur incompréhension face à l’attribution de la contribution fédérale pour la période 2019-2022 : la contribution tombe à 38,8 millions francs, contre 186 et 204 millions de francs, pour les première et deuxième générations de projet. Seuls deux projets sont retenus sur territoire français, un dans le District de Nyon et cinq dans le Canton de Genève.

Jean DENAIS appelle à la vigilance : « Dans l’attente de précisions sur les choix définitifs de Berne sur le PA3, nous devons rester mobilisés, dans le cadre du GLCT Grand Genève, pour négocier de manière coordonnée auprès de la Confédération suisse ». Il rappelle qu’ « avec plus de 3 millions de déplacements quotidiens dont seulement 10% en transport en commun, la mobilité durable dans le Grand Genève réclame un effort constant et soutenu. C’est un enjeu fondamental de santé publique, de qualité de vie et de compétitivité économique pour tous les habitants du Genevois français et du Grand Genève ».