Actualités

Jeudi 23 mai 2019

Mise en service du Léman Express : les collectivités du Genevois français travaillent quotidiennement à son succès

retour à la liste des actualités
Mise en service du Léman Express : les collectivités du Genevois français travaillent quotidiennement à son succès

A quelques mois de la mise en service du Léman Express, les collectivités du Genevois français et leurs différents partenaires sont pleinement mobilisés à la réussite de cette nouvelle offre de mobilité durable. Ils sont engagés depuis près de 15 ans dans ce projet et dans le développement d’une offre complémentaire (Bus, tramways, P+R, Voie verte, etc.) qui révolutionnera la mobilité du quotidien dans le Grand Genève.

L’ouverture prochaine du Léman Express, le 15 décembre 2019, permettra de connecter les réseaux ferroviaires suisse et français et de mettre en réseau plus de 230 km de lignes et 45 gares à l’échelle transfrontalière. Pour le Genevois français, le déploiement d’un réseau ferroviaire d’envergure constituera une formidable opportunité pour les habitants de changer leurs habitudes de déplacements en réduisant la dépendance à la voiture individuelle au profit du train.

En effet, 8 gares du Genevois français seront désormais comprises entre 20 minutes et 45 minutes de la gare de Genève-Cornavin (Annemasse, Valserhône, Saint-Julien-en-Genevois, Valleiry, Reignier-Esery, La Roche-sur-Foron, Machilly, Bons-en-Chablais), et le trajet Thonon-les-Bains - Genève-Eaux-Vives sera réalisé en 42 minutes ! Ces temps de parcours encourageront l’utilisation du train, notamment pour les trajets domicile-travail, transfrontaliers, mais aussi internes au Genevois français, ces derniers étant majoritaires.

Depuis 2013, un travail important de planification de parkings-relais a été mis en place sur tout le territoire du Grand Genève pour accompagner la réalisation de nouvelles infrastructures lourdes (Bus à haut-niveau de service, déploiement du Léman Express, tramways transfrontaliers) prévues pour 2019, puis pour la période 2020-2023.

Malgré le retard occasionné par la votation du peuple genevois qui, en mai 2014, avait rejeté la loi adoptée à une très large majorité par le Parlement genevois en faveur du cofinancement de Parkings-Relais (P+R) dans le Genevois français, les collectivités de notre territoire se sont fortement mobilisées pour déployer une offre de P+R.

  • Actuellement, ce sont 22 parkings-relais, soit près de 3 500 places de stationnement, en service sur tout le Genevois français, comprenant à la fois des parkings situés le long des axes routiers en connexion avec les réseaux de bus, le futur réseau tramway Genève-Annemasse, et des parkings situés en gares pour faciliter l’usage du Léman Express.
  • A la fin de l’année, l’offre de parkings-relais sera améliorée avec la création de 730 places supplémentaires, liées notamment à l’arrivée du Léman Express. C’est le cas notamment des parkings-relais prévus en gares de La Roche-sur-Foron et de Reignier.
  • La période 2020-2023 sera marquée par la réalisation de grands projets d’infrastructures et par le triplement du nombre de places dans les parkings-relais (passant de 3 500 à 9 200 places). Cette évolution significative se poursuivra les années suivantes pour soutenir le renforcement des transports collectifs.

Avec près de 800 millions d'euros d’investissement dans les transports programmés (Léman Express, Pôles d’échanges multimodaux, parkings-relais, bus, tramways, voie verte, etc.), le Genevois français est plus que jamais mobilisé pour déployer une offre de transport multimodale ambitieuse.