Actualités

Mercredi 13 juin 2018

Les solutions multiples pour désengorger les petites douanes

retour à la liste des actualités

Nouvelles lignes de bus, covoiturage, covoiturage dynamique, augmentation des places dans les parkings-relais (P+R) : les solutions multiples pour désengorger les petites douanes. Le Pôle métropolitain du Genevois français et le Groupement transfrontalier européen organisaient ce mardi 12 juin à Valleiry une réunion publique destinée aux usagers frontaliers des douanes de Soral, Chancy, Avusy ou Certoux. Près de 170 personnes sont venues s’informer.

En attendant l’arrivée du Léman Express et des futures lignes de tram transfrontalières, les collectivités françaises et suisses se sont engagées à prendre des mesures concrètes pour garantir plus de transports publics et accélérer les solutions de covoiturage dans le but de diminuer le trafic sur ces 4 axes. De nouvelles offres aux usagers sont proposées.

Chaque jour, de plus en plus de travailleurs frontaliers empruntent les douanes de Soral, Chancy, Avusy ou Certoux pour se rendre sur leur lieu de travail dans le canton de Genève. Ce sont au total plus de 5000 véhicules qui passent quotidiennement sur ces axes entre 6h00 et 8h30 (chiffres mars 2018). Un trafic qui devient trop important compte-tenu du réseau routier de ces communes, créant notamment des problèmes de sécurité pour les habitants des 2 côtés de la frontière.

En plus des lignes de transports en commun déjà existantes, des solutions concrètes sont mises en place.

Actuellement pour les covoitureurs,

  • Site covoiturage-leman.org, le moteur de recherche de référence pour le covoiturage quotidien sur le bassin lémanique.
  • Places réservées aux covoitureurs sur les parkings-relais (P+R) Bernex et Voie Centrale (route des Jeunes).

Dès septembre 2018,

  • Création de 150 nouvelles places de stationnement dans les (P+R) de Viry et Valleiry, en plus des 100 existantes, et gratuité des parkings.
  • Création de 200 places de P+R à Collonges-sous-Salève.
  • 2 nouvelles lignes de bus mises en place entre Viry et Bernex (Ligne 63) et entre Collonges-sous-Salève et Bachet-de-Pesay (Ligne 62), raccordées aux réseaux existants.
  • Augmentation de la fréquence et de la vitesse de la Ligne D (Saint-Julien SNCF – Bel Air).

A l’automne 2018,

  • Un service de covoiturage dynamique domicile/travail expérimenté entre Valleiry, Viry et Bernex. Le principe : une offre en quasi temps réel à l’usager covoitureur. La personne souhaitant effectuer un itinéraire en covoiturage contacte le service quelques minutes avant son départ. Le service va alors chercher le conducteur adéquat qui est en mesure d’offrir le covoiturage souhaité sur l’itinéraire demandé.
  • Test d’une voie réservée aux covoitureurs, dans chaque sens à la douane de Thônex-Vallard.

Consultez la présentation de la réunion publique pour découvrir l’ensemble de l’offre

La réunion publique a permis de nombreux échanges entre le public présent, les élus et experts de la mobilité, autour de différents constats soulevés tels que le cadencement de certaines lignes de bus, ou encore le rôle de l’employeur pour la promotion du covoiturage auprès des salariés.

La mobilité constitue un enjeu majeur à l’échelle du Grand Genève. Elle appelle une palette multiple d’actions. Chacun, usagers, élus, techniciens, chefs d’entreprises, est acteur du changement nécessaire en matière de pratiques de mobilité. La réunion tenue hier soir s’est concentrée sur la recherche de solutions concrètes afin de d’entamer une diminution progressive du trafic sur les 4 axes. 

Dans le but de connaître leurs attentes et leur proposer des alternatives pertinentes, un questionnaire à l’attention des travailleurs frontaliers est disponible en ligne : www.genevoisfrancais.org/enquete.

Pôle métropolitain du Genevois français - Groupement transfrontalier européen