Actualités

Vendredi 9 mars 2018

Coup d’envoi de l’exposition Frontière.S avec les communes du Bas-Salève

retour à la liste des actualités
Coup d’envoi de l’exposition Frontière.S avec les communes du Bas-Salève

Regroupées de part et d’autre de la frontière, les communes de Bardonnex, Troinex, Veyrier, (canton de Genève), Collonges-sous-Salève, Bossey et Archamps (Haute-Savoie) ont inauguré, ce jeudi 8 mars à Veyrier, l’évènement « Frontière.S ». Ces communes vous proposeront, du mois de mars au mois de juin prochain, différents événements autour de cette thématique. Fruit d’un partenariat établi entre le Pôle métropolitain du Genevois français, Annemasse Agglomération et le Musée national de l’histoire de l’immigration, l’exposition itinérante invite à une réflexion citoyenne territoriale et une célébration de nos « Frontières ».

L’exposition « Frontières », conçue et réalisée par le Musée national français de l’Histoire de l’Immigration, présente des clés de compréhensions, à la fois historiques et géographiques, dans un récit mêlant la grande Histoire des migrations, la géographie des frontières, les témoignages de la traversée et la sensibilité du regard artistique. L’exposition est complétée par l’histoire locale propre à chaque commune participante.

Depuis plusieurs décennies, les communes françaises et suisses du Bas-Salève se rencontrent pour échanger sur leurs problématiques transfrontalières communes. Elles se sont emparées de l’exposition « Frontières » pour proposer une programmation riche en évènements avec des projections de films, des conférences, ainsi que des supports pédagogiques mis à disposition des élèves et des enseignants des écoles des communes participantes. Et pour conclure, le spectacle DANSEURS D’ALERTE, qui réunira les habitants des six communes le 2 juin prochain.

Expo FrontiereS

Gabriel DOUBLET, Vice-président du Pôle métropolitain du Genevois français, s’est réjoui de l’accueil fait par les communes du Bas-Salève à l’exposition « Frontières » : « Un million d’habitants habitent, travaillent, et vivent au quotidien le Grand Genève : la frontière fait partie de notre histoire, de notre quotidien, de nos usages. Les frontières expriment des réalités géographiques et humaines complexes qu’il nous faut appréhender correctement pour mieux les dépasser et les sublimer. L’exposition « Frontières », mise à disposition par le Musée national de l’histoire de l’immigration, remet en perspective nos problématiques frontalières et nous invite à faire évoluer notre regard sur l’immigration et la place des frontières. Je félicite les communes du Bas-Salève qui ont réalisé un formidable travail autour de cette exposition, et j’invite toutes les communes du Grand Genève à suivre leur exemple : le Pôle métropolitain tient cette exposition à la disposition de toutes les communes intéressées. »

Monsieur Raymond GAVILLET, conseiller administratif de Veyrier a rappelé la richesse des échanges entre les communes du Bas-Salève : « Nos communes suisses et françaises ont une longue histoire commune autour de notre frontière. Il ne s’agit pas ici de l’effacer, mais d’en faire un atout qui nous unit, qui nous enrichit, qui nous oblige à dépasser les contraintes administratives et politiques. Le trait qui symbolise la frontière sur les cartes n’est pas un obstacle pour nos communes du Bas-Salève mais bien un trait d’union entre nos populations et nos cultures. Au nom de nos communes, je suis fier d’accueillir et d’inaugurer cette exposition et son programme d’événements, j’espère que nous saurons tous nous saisir de cette opportunité pour dépasser nos « Frontières » nationales, administratives mais aussi nos propres « Frontières » personnelles qui façonnent notre regard sur l’autre. »

partenaires

Les communes intéressées par cette démarche et l’accueil de cette exposition sont invitées à se manifester auprès du Pôle métropolitain. L’exposition est complétée d’un kit culturel proposé par le Pôle métropolitain, les 6 communes du Bas-Salève et l’association Archamps Village.

Télécharger le communiqué de presse